• Sur les Docs

      Préambule : Depuis la nuit des temps, ou du moins depuis que je suis en âge de faire valoir mon avis dans la cité, les ballerines, les strings et les jeans slim font partie de ces choses "que je ne comprendrai jamais". Mais ayant passé les 6 derniers mois sans un seul pantalon mettable, j'étais mûre pour déclarer ouverte la saison de la chasse à l'enfourchure ad hoc. Mes chakras étaient tellement ouverts que j'étais même prête à considérer le slim comme une option valable. Bande-annonce :

    1ère étape : choisir le patron

      Le jean slim Safran de Deer & Doe s'est rapidement imposé : présence de nombreux articles d'accompagnement sur le site de la marque, abondance de versions réalisées par les couturières, et facteur décisif, au moment son achat j'avais déjà mis deux autres patrons d'une autre marque dans le panier virtuel qui me faisaient sentir saaaale, alors je me suis dit que si j'ajoutais un Safran, le rebondissant du saut qualitatif de ce panier n'aurait d'égal que celui de mon futur futal.

    2ème étape : choisir le tissu

      Grâce à cet article, j'ai su que le Flexdenim brut de 1083 (coton bio cultivé en Tanzanie, tissé et traité en France) convenait pour ce projet avec son élasticité de 20 à 30% (taux d'élasthanne : 1,4%, poids : 318g/m2). Il est assez épais, ce qui lui confère une élasticité que je qualifierais de tonique. J'ai donc attendu le 28 septembre, fin de mon année de jeûne tissu, pour commander le coupon nécessaire. Comme il fallait obligatoirement en commander un métrage entier, je n'ai écouté que ma témérité et mon pouvoir d'achat et n'ai pas délogé le chiffre 1 de sa case de métrage.
    Heureusement, le coupon a son arrivée faisait 1,1m de long et la générosité de 1083 a été saluée par une petite danse de la gratitude. Après lavage, il n'avait perdu qu'1cm malgré les 4 à 5% de retrait annoncés, ce qui m'a engagée à choisir la taille la plus haute de l'entre deux où je me situais. Après lavage, l'élasticité constatée est d'au moins 25%.

    3ème étape : trouver des culs ressemblant au mien porteurs de Safran

      Cette étape se déroule sur l'internet. Pour avoir une idée de mon cul si vous ne le connaissez pas encore mieux que moi, je vous met des photos dans le seul jean slim que j'aie jamais possédé et que je portais aux alentours de mes 15 ans :
    Sur les Docs

    Ceci n'est pas un Safran

      Nous voyons donc des cuisses et des hanches bien développées, des fesses pas particulièrement rebondies et un peu tombantes, un quadriceps respectable et un genou protrusif.

      Les heureux gagnants appartiennent à : Marionne et des bananes, Fifi brin de fil, Apolivia, Les Lubies de Louise, et puis sur Instagram je suis tombée sur d'autres clichés de #monculike et de ce qui lui pendait aux lunes : le fil de sarah , titepoyette, aureliebricole. J'en profite pour remercier celles qui prennent des photos à hauteur de hanches et en gros plan : vous êtes l'avenir de la couture.

    4ème étape : estimer les ajustements nécessaires

      ...Avant de couper directement le tissu, parce que sur ce coup j'ai préféré manger la poussière et ramasser mes dents plutôt que devoir en plus acheter un coupon d'élasticité adéquate pour faire une toile. Prudence de Sioux requise, donc.
    Je rappelle la topographie :
    TH (niveau du plancher des moules correspondant au repère d'ajustement "hanches basses" du patron, qui est aussi mon point le plus fort, ça tombe bien) = 101
    TH (+9cm - correspondant au repère d'ajustement "hanches hautes" du patron) = 99
    TT (+26-28cm - correspondant à la ceinture du patron) = 80
    TT (+30cm - taille naturelle) = 73 (le matin...)
    Après passage en revue du tableau des mensurations et des mesures du produit fini, j'ai opté pour couper un 42 partout, légèrement rétréci au niveau des hanches hautes, légèrement augmenté sous les hanches basses. J'ai augmenté l'enfourchure au niveau de la jonction dos-devant d'1cm en tout majoritairement répartie sur le dos. J'ai abaissé la fourche dos de 0,5cm et l'ai un peu creusée. Et par la force des choses : 1,5cm retiré au bas de la version A (la version longue).

    5ème étape : la couture

      J'ai d'abord assemblé les poches devant, puis bâti les jambes et l'enfourchure avant un premier essayage sans appareil photo sous la main.

    A corriger : légère moustache à l'avant, pli assez important sous les fesses, milieu dos qui baille un peu. Globalement la zone de boudinage maximale se situe sur la partie inférieure des cuisses et donne la sensation que le pantalon est aspiré vers le bas, les mollets sont également comprimés ce qui est gênant en position assise. Mes rotules tirent le côté du pantalon vers le milieu de façon très visible.

    Nouvelles modifications :
    - creusement de la fourche dos accentué
    - creusement de la fourche devant diminué

    - 1,5cm retiré en largeur au milieu dos
    - 1,5cm de diamètre redonné au bas des cuisses, principalement sur la couture médiale
    - 1 cm redonnés aux mollets, principalement sur la couture latérale
    - les deux ajustement précédents permettent de réduire les fronces dues à la rotule saillante.

      J'ai ensuite cousu la braguette, puis porté mon pantalon une soirée pour être sûre que je pouvais faire la couture définitive et assembler la ceinture. Mauvais calcul, puisque ce faisant j'ai détendu le tissu autour du ventre... Je m'en suis rendu compte le lendemain en m'apercevant que ma ceinture était trop courte de 3cm, j'ai donc à la fois diminué les marges de couture de celle-ci de 2cm et résorbé le reste de l'embu au fer et lors de la couture de la ceinture.

    6ème étape : l'évaluation

      Le résultat ne ressemble pas tout à fait à un slim, mais je pense que c'est celui qui convient le mieux à ce tissu, que je trouve trop tonique pour un modèle avec aisance négative. Après 2 jours de port, en comparant les mesures de mon pantalon fini à celles du patron, je constate d'ailleurs que mes ajustements ont conduit à supprimer toute l'aisance négative au niveau des hanches et des cuisses. La taille se trouve même un peu plus large (82cm :-) ), ce dont je ne me plains pas car plus courte elle deviendrait inconfortable en position assise.

    Sur les Docs

    Sur les Docs

      Pour la longueur ça va, mais il ne faudrait pas moins, j'ai eu chaud. Les passants de ceinture étaient superflus dans ce cas, donc j'en ai cousu un en guise de languette interne pour satisfaire au fameux geste du remontage de slim. D'ailleurs je pense le supprimer ou le changer de place pour en mettre du chaque côté du dos.

    Sur les Docs

     

    Sur les Docs

    Sur les Docs

    Sur les Docs

       Mon pantalon est confortable, mais le dos se met très vite à ne ressembler à rien dès qu'il redescend un peu, donc je pense que je le porterai surtout au boulot sous une blouse. En comparaison, le slim marron essayé plus haut, qui m'allait comme un gant quand je faisais 10kg de moins, reste aujourd'hui confortable et esthétique au niveau des hanches et des jambes. D'où :

    ***** AVIS DE RECHERCHE *****

      Je serais prête à remettre Safran sur le tapis si je trouvais l'équivalent de ce tissu marron :  parcouru de veines longitudinales, au moins 30% d'élasticité, poids autour de 300g/m2. Si jamais vous en apercevez, quelle que soit sa couleur, soyez sympa, faites m'en part !

    Sur les Docs

    Épilogue 

      Pour clore cet épisode automnal de Deer & Doe, j'ai téléchargé le Plantain parce que #sitaspastonplantaintesuncacaboudin et ai fait une toile portable avec un jersey de viscose gris fer du père Noël Rose (from Thuluse), tout fin et tout fuyant, en taille 40.

    Sur les Docs

       Je voulais voir ce que donnait l'emmanchure pour savoir quelle piste explorer pour me sortir du pli à l'aisselle de Briac, Plantain ayant une entournure devant moins creusée et une tête de manche plus plate.

    Sur les Docs

      J'en ai profité pour faire un test de desserrage de vis de canette pour améliorer le rendu des doubles surpiqures qui boudinent et qui tirent, avec peu de résultat : on voit bien l'effet (ici sur un morceau de jersey à sweat) sur l'envers, mais les fils du dessus sont encore plus tendus à l'étirement, donc j'en suis toujours au même point. Allonger le point a toutefois apporté une petite amélioration.

    Safranée
    Tension normale / Vis de canette desserrée d'un demi tour

      À bientôt pour la suite de mes aventures fourchues !


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 06:23

    Comte tenu de le difficulté de faire un pantalon à la base je suis admirative!!!C'est du super boulot!!!Je ne savais pas qu'on pouvait désserer les canettes, tu m'as appris quelque chose!!!Merci:)

      • Vendredi 13 Octobre 2017 à 13:06

        Moi non plus, avant cette histoire de double surpiqure je n'aurais pas eu la curiosité d'aller y voir.

    2
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 08:51

    il est magnifique ce pantalon pas tout à fait slim mais presque ! il te va superbement, bravo !! (mon commentaire est d'une platitude absolument boring, mais j'ai pas trouvé mieux pour juste dire cette idée !!)

      • Vendredi 13 Octobre 2017 à 13:08

        Non mais c'est tellement plat ce commentaire, je crois que je vais l'effacer. Je déconne, merci ! Moi je vois tellement les plis que j'ai du mal à le considérer comme parfait.

    3
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 09:13

    Bravo pour cette aventure! Dans tous les cas ces réalisations sont au delà de mes compétences mais j'aime beaucoup lire tes expérimentations. 

    Pas de jeans slim pour moi mais des ballerines car je vais travailler en vélo et c'est bien pratique pour pédaler en jupe.

      • Vendredi 13 Octobre 2017 à 21:17

        Moi ces machins-là j'ai toujours l'impression que ça va se déboîter du talon à la moindre torsion !

    4
    La gauchère
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 10:11

    Bonjour, post intéressant... En fait j'ai hésité avec le Safran de D&D, mais j'ai préféré le Ginger de Closet Case Patterns. Et j'en suis ravie, notamment parce que le tuto de la braguette est d'une simplicité évangélique. En tout cas bravo pour ce blog qui me plait beaucoup, bien loin de certains qui n'expliquent rien, mettent trop de photos, pas assez d'explications sur les tâtonnements inhérents à la couture.... et qui postent trois fois par semaine (elles bossent pas? Elle ont un dressing de 250 m2? Elles ont un mécène qui leur achète le tissu?....)

      • Vendredi 13 Octobre 2017 à 14:34

        Tellement vrai  : "et qui postent trois fois par semaine (elles bossent pas? Elle ont un dressing de 250 m2? Elles ont un mécène qui leur achète le tissu?....)"

        Et moi aussi, j'adore ce blog ;-)

      • Samedi 14 Octobre 2017 à 17:57

        Il va falloir que je me penche sérieusement sur ce tuto de la braguette du Ginger on dirait...

      • Jeudi 26 Octobre 2017 à 10:06

        Je valide aussi le "et qui postent trois fois par semaine (elles bossent pas? Elle ont un dressing de 250 m2? Elles ont un mécène qui leur achète le tissu?....)"  !!!

        Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à me poser cette question :)

    5
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 16:42
    tassadit

    J'apprécie toujours autant tes articles qui fourmillent de détails!

    Pour la couture à l'aiguille double qui boudine, chez moi desserrer la vis de canette n'a jamais aidé en quoi que ce soit (effet limite contre-productif si je me souviens bien), par contre effectivement allonger le point a joué, et surtout, SURTOUT, ce qui m'a permis d'obtenir un résultat vraiment satisfaisant, ça a été de desserrer un chouia la tension supérieure. La combinaison gagnante sur ma machine: points de 3mm, tension supérieure sur 3 au lieu de 4.

    PS Les ballerines c'est ma passion, comment OSES-tu les mettre dans le même sac que le string?! :-D

      • Vendredi 13 Octobre 2017 à 21:26

        Damnède, j'ai balancé mon bout de sweat à test pour jouer avec la tension supérieure. Bon, j'essaierai la prochaine fois.
        Pour les ballerines, je confesse que c'est un odieux préjugé de ma part car je n'en ai jamais essayé la moindre paire, je crois que c'est le côté "chaussinet gracile pour créature éthérée" qui me répugne.

    6
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 16:50
    MlleCarnoy

    Coucou,

    c'est toujours aussi agréable de te lire :)

     

    7
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 17:10
    Je suis venue ici en me disant que ça faisait longtemps que je n'étais pas venu et PAF, que vois je ?? J'ai gagné quoi ? Être citée ici pour mon postérieur, j'ai bien rit. Sinon, je suis impressionnée par tes ajustements. Je n'y ai pas pensé 2 secondes. Nickel !
      • Dimanche 15 Octobre 2017 à 10:27

        Héhé, à y regarder une deuxième fois, je pense que tu as la fesse moins molle que moi, donc pas besoin d'ajuster la fourche dos dans ce cas !

    8
    nelipop
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 17:41

    Ah ben si je peux aider l'auteur de patrons aussi sympatoches que la FBYKI : j'ai cousu un Safran très confortable dans cette qualité http://mamzellefourmi.com/tissu-velours/8167-tissu-velours-milleraies-stretch-marron.html (et il est vendu par 50cm!). J'ai bien l'impression toutefois qu'il ne lui reste plus que cette couleur.

      • Vendredi 13 Octobre 2017 à 21:42

        On se rapproche de ce que je veux mais ce n'est pas encore ça : dans l'idéal les stries sont de tailles irrégulières et ce n'est pas du velours, juste du jean avec une armure cannelée comme du reps.

    9
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 17:58

    D'abord, je me suis sentie un peu exclue de la communauté du fondement safrané et puis je me suis rappelée que sur feu mon blog j'ai mitraillé mon boule à de nombreuses reprises, du coup je me suis sentie toute rassérénée. Bon sinon pour ton Safran avec une demi taille ou une taille de moins le tissu aurait été un peu moins un problème non? Comme d'habitude j'admire ta dissection de modèle, j'ai la démarche inverse, je commets les fautes et après je les répare, comme la plupart de mes compagnons bipèdes en somme. Sinon c'est de la bonne came le tissu chez 1083?

      • Samedi 14 Octobre 2017 à 18:04

        Dis donc quand est-ce que tu reblogues toi au fait ? Faut qu'on fasse une pétition ou quoi ? Que je soudoie ton moustachu pour qu'il urine sur ton téléphone ?
        Oui, je n'ai finalement pas trouvé ce tissu adapté pour le modèle, et en tant que tel je n'ai rien à lui reprocher. Comme il est ferme, un jean droit ou bootcut pourrait tout aussi bien lui seoir.

    10
    Diva
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 22:56

    Merci,

    vous me faites rire... (cela faisait longtemps que je n'avais pas rigolé en lisant un blog : gardez vos argumentations elles sont très drôles. Vous partagez vos connaissances dans un style qui vous appartient : MERCI). Malgré vos "exercices" de présentation (permettez-moi : il vous manque un peu de "GRAS" sur le postérieur pour les personnes qui sont "hors norme : "dixit gros popotin". Alors comment marquer le super fessier "quand on fait : 38, 42, 44"....

    cordialement

    11
    Samedi 14 Octobre 2017 à 19:56
    Il est très bien ce Safran ! Mais comment as-tu réussi à le faire tenir dans ton coupon ???
    L’ourlet à l’aiguille double, tout un poème ! Ça va à peu près sur un jersey coton bien stable. Mais dès qu’on passe sur du jersey viscose ou un truc mou, ça me fait d’immondes tunnels. Même en allongeant le point, même en jouant sur la tension, même avec du fil mousse dans la canette ... Peut-être une piste avec du vliesofix.
      • Dimanche 15 Octobre 2017 à 10:11

        Dans le droit fil ma petite dame ! Il n'y a qu'1,5cm qui a sauté de la version longue.
        Pas encore fait l'investissement du Vliesofix, je garde ça en tête, merci!

    12
    Liseli
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 15:50

    Tu veux un prêt de Ginger pour tenter le coup de leur braguette? J'ai pas encore tenté le patron mais je l'ai en réserve. Par contre, j'ai l'impression que la technique suggérée risque bien de laisser la fermeture éclair apparaître.

    Aussi, ton Safran a-t-il vraiment la couture milieu au milieu...? En regardant les photos, elle semble décallée vers la fesse gauche.

    Et quelle est donc la conclusion concernant l'emmanchure de Plantain? Si tu veux tenter encore une autre emmanchure gratuite, il y a Badiane qui se balade aussi sur le net.

      • Mardi 17 Octobre 2017 à 10:55

        C'est gentil, mais pour Ginger le tuto du site suffit à comprendre le montage et l'importance du placer de fermeture à la première étape pour l'aspect recouvrant final.

        Ma couture est bien au milieu, et la surpiqure à 2mm sur la gauche.

        Je n'ai pas tiré de conclusion sur Plantain pour le moment, vu que le type de manche est différent, le haut du bras tire moins sur le buste, et puis mon tissu était assez différent. Je n'avais pas pensé à Badiane, si je le tente ce sera avec une encolure contrastante comme sur la version de Mousse. Après, dans la mesure où l'encolure de Badiane est échancrée, le pli à l'aisselle risque de se trouver accentué.

    13
    cyqlaf
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 21:14

    Alors moi, j'ai maté la BA avec attention et nostalgie ... Mais la perte de camembert (1'39) m'a fait perdre toute contenance ... Ensuite je suis contente de voir qu'il n'y a pas que moi qui mate des photos sur la toile /* mais moi c'était des nichons, sombre histoire de pinces mal placées ... */ Bon, sinon il est pas mal ce Safran /* et j'aime le retour sur le tissu qui me fait de l'œil ... */ & le Plantain aussi ! /* & on est plusieurs à chercher l'origine des plis sous les bras, certains plus activement que d'autres, je suis contente qu'une spécialiste se penche sur la question ! */

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :